Besoin d'aide ?

N'hésitez pas à me contacter

5 façons de protéger les plantes du gel
Protéger ses plantes du froid

Le temps glacial de l’hiver peut être dur pour certaines plantes de votre jardin.

Les températures inférieures à 0° peuvent tuer les cultures  légumières, et les plantes à fleurs comme les pétunias et les bégonias.

Cependant il vous est possible d’aider vos plantes sensibles au gel à sortir indemnes des vagues de froid. Voici ce que vous devez savoir sur les types de plantes qui ont besoin d’une protection contre le gel et sur le moment où il faut agir.

Table des matières

Qu'est-ce que le gel ?

Comment prend soin des plantes lors de gel

Lorsque les météorologues émettent un avis de gel, c’est un avertissement pour protéger les plantes annuelles et autres plantes vulnérables.

Vous pensez peut-être que les températures doivent atteindre le point de congélation (0˚C), mais une gelée peut se produire entre 2˚C et 0˚C.

De plus, le gel peut être léger ou dur. Un gel léger se situe vers les 2°C ce qui tue le sommet des plantes tendres, mais les parties inférieures restent vertes. Une gelée dure se produit lorsque les températures oscillent autour de 0˚C. Il suffit de quelques heures,  pour tuer toutes les parties aériennes.

Attention, une température inférieure à 0˚C est considérée comme un gel, qui est plus destructeur qu’une gelée!

Ainsi, les plantes tendres, comme les plantes d’intérieurs tropicales et les géraniums, sont tuées.

Un avertissement de gel est là pour signaler la fin de la saison de croissance des plantes en automne, mais aussi de commencer la dormance des plantes vivaces, des arbres et des arbustes. C’est alors, le bon moment pour rentrer ses plantes tendres.

Quelles sont les plantes qui ont besoin d'une protection contre le gel ?

il faut protéger les plantes qui fructifient lors de gelEn général, les plantes annuelles qui fructifient et fleurissent dans des températures chaudes sont les plus sensibles au froid.

Pensez aux légumes et aux herbes que vous récoltez au milieu de l’été et aux fleurs annuelles qui sont les plus colorées pendant les températures les plus chaudes.

Pour ces plantes, une protection contre le gel est nécessaire soit au printemps, lorsqu’elles sont jeunes et tendres, soit à l’automne, si vous souhaitez les maintenir en vie le plus longtemps possible avant l’arrivée de l’hiver.

Beaucoup d’entre elles proviennent de régions tropicales du monde exemptes de gel, alors jouez la sécurité et prévoyez de les protéger dès que les températures descendent en dessous de 5°C.

En revanche, les plantes vivaces (les plantes de jardin qui reviennent année après année), les arbustes et les arbres peuvent généralement résister à une chute soudaine de la température, à condition qu’ils soient en bonne santé et résistants dans votre région. Un gel de printemps peut endommager les fruits en développement et détruire les fleurs, mais ces plantes survivront.


les plantes comestibles résistent au gel plus facilementCertaines plantes comestibles sont en fait rustiques, comme les petits pois, la laitue, les oignons, le chou-fleur, le brocoli, le radis et le chou. Ces légumes, de saison fraîche, supportent généralement des températures aussi basses que -3°C. Même les cultures plus rustiques comme les betteraves, les choux de Bruxelles, les carottes, les choux verts, le chou frisé, le persil et les épinards peuvent résister à des températures inférieures à -15°C. Quelques fleurs tolérantes au froid comme les pensées et l’alyssum ne craignent pas le gel !

Comment protéger les plantes contre le gel ?

En fonction de la taille et de la quantité de plantes que vous devez protéger, vous avez plusieurs options lorsqu’un gel ou une gelée se profile à l’horizon !

Déplacer les plantes à l'intérieur

Pour éviter le gel, déplacer les plantes à l'intérieur

Lorsque cela est possible, rentrez les plantes t

endres à l’intérieur : celles qui sont en jardinière ou dans leurs conteneurs de pépinière.

En général, les deux sont faciles à déplacer à l’intérieur.

Un endroit chauffé n’est pas toujours nécessaire. Déplacer les plantes dans un espace comme un abri de jardin ou faire pousser des plantes dans un garage offre une protection suffisante lorsqu’il fait froid. Cependant, lorsque les températures sont proches du point de congélation, il est temps de les installer dans un endroit isolé, à l’intérieur.

Sortez les couvertures !

 

protéger ses plantes du froid avec la housse d'hivernage

Rassemblez de vieux couvre-lits, des couvertures ou des grandes serviettes. Étendez-les sans serrer sur les plantes, en les soutenant avec des piquets ou tuteurs si nécessaire. Veillez à ce que la couverture s’étende jusqu’au sol pour créer un petit dôme d’isolation.

Si le vent est un problème, ancrez le tissu au sol avec des briques, des pierres ou tout autre objet lourd. En effet, la toile tissée offre une meilleure protection que le plastique ou le papier.

Il est possible d’ajouter, en plus, une bâche par-dessus votre couche de tissu pour la protéger des précipitations qui peuvent également survenir.

N’oubliez pas de retirer vos couvertures à la mi-journée, afin que les plantes ne surchauffent pas. Mais gardez-les à portée de main, car il y a souvent plus d’une prévision de gelée par saison.

Sinon, vous pouvez investir dans les housses d’hivernage. Elles sont principalement trouvable dans les magasins spécialisés, comme Leroy Merlin, PointVert La maison, Legruel, …, à différents prix.

Utilisez une cloche

utilisez la cloche pour protéger vos plantes du froid

Une cloche de jardin est une couverture arrondie qui agit comme une mini-serre autour d’une seule plante tendre.

Il existe une astuce de jardinage qui consiste à fabriquer soi-même une cloche, en découpant le fond d’un contenant, de la taille de la plante. Il suffit ensuite, de le placer au-dessus de la plante que vous souhaitez protéger.

Cependant, veillez à enfoncer le fond de la cloche à environ 2 cm dans le sol. Attachez bien l’anse à un piquet pour l’empêcher de s’envoler.

Laissez la plante à l’abris durant  la nuit pour
une protection maximale, mais enlevez le couvercle pendant la journée afin d’éviter de la surchauffer.

La technique du puits d'eau

 

Arroser la plante avant de mettre la couverture ou la cloche pour protéger vos plantes du gelSaviez-vous qu’un sol humide peut retenir 4 fois plus de chaleur qu’un sol sec ?

L’humidité du sol conduira la chaleur vers la surface du sol, réchauffant la zone autour de la plante jusqu’à -16°C. Lorsque le temps froid est prévu, arrosez bien vos plantes !

Vous pouvez très bien coupler cette technique avec une cloche ou une couverture pour protéger complètement les plantes.

Ajouter du paillis

Le paillage est très utile pour maintenir les plantes au chaud et les protéger du froidÉtaler une épaisse couche de paillis, comme de l‘écorce déchiquetée ou du compost, peut aider à isoler les plantes tendres.

Recouvrez toute la plante de paillis, la nuit précédant la prévision de basses températures.

Retirez-le lorsque le temps se réchauffe à nouveau.

Salissant et demandant beaucoup de travail, le paillis n’est peut-être pas la meilleure option pour les grandes surfaces de plantation. Réservez cette méthode à quelques petites plantes  robustes (n’essayez pas avec des semis fragiles !) ou à celles qui se trouvent dans un endroit où vous pouvez étendre le paillis supplémentaire lorsque vous n’avez plus besoin de protéger vos plantes.

En espérant que cet article a pu vous aider dans votre recherche. 

Et si vous avez besoin d’assistance, GM Entreprise peut très bien intervenir pour protéger vos plantes !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *